Crise de jalousie sur Mormal

PUBLIE LE : PAR : Martin Da Costa

Ce n’est point sans dérangement que j’écris ces lignes, car je me sens tout simplement un peu obligé de le faire. Notre association avait pour but premier de se détacher de la page « Forêt de Mormal », car on avait tout simplement l’impression que la page était le reflet du journal privé de son administrateur (pour la forme, voici un petit exemple récent ICI. En quoi ça concerne la forêt sincèrement ?). Cette page est actuellement gérée par une seule et même personne que nous ne citerons pas ici, mais que nous appellerons « Monsieur H » .

Nous ne trouvions pas tout cela très neutre, étant donné qu’une page portant un tel nom se devait d’être la représentation « officielle » de ce lieu (ou du moins quelque chose s’en approchant). Seulement, depuis cette séparation, les propos dantesques à notre encontre fusent… Tous les jours, c’est à chaque fois des nouvelles attaques que nous pouvons lire sur le torchon crée spécialement pour nous, et ayant le même nom que notre page (ICI). Le rapprochement entre l’administrateur de la page Forêt de Mormal n’est pas très difficile à faire de part ses « CQFD » placé à droite à gauche des articles, ne prouvant strictement rien au passage, mais aussi par la pub qu’il en faisait sur la page FDM. Puis il n’y qu’à voir cet article dans la Voix du Nord, où celui-ci admet sans honte en être le créateur…

Pourquoi une telle réaction ?

C’est la question que beaucoup de personnes se posent. En effet, alors que nous prônons être très loin des sujets polémiques, cette petite guéguerre en intrigue plus d’un. La réponse ? La jalousie… Et c’est là que c’est moche !

Il faut savoir que ce monsieur s’est lancé dans une guerre, mais tout seul pour le coup. Suite à la volonté d’indépendance que nous avons exprimé lors de notre détachement de la page FDM, celui-ci l’a très mal pris. Il n’y a qu’à voir les exemples de mail que l’on a reçu. Parfois individuels, parfois groupés… Cette personne a tout simplement tenté de nous influencer un par un, bien que ça n’ai pas tellement changé quelque chose. Voici par exemple un mail reçu lors de la période de création de notre association, et qui me concerne directement : ICI . Bon alors visiblement je n’avais plus le droit de faire ce que je voulais, et bien que j’ai tenté (en vain) d’écrire des commentaires sur la page FDM qui se sont retrouvés malheureusement supprimés (étrange..), cette personne n’avait visiblement pas compris le pourquoi du comment.

Ce qu’il faut savoir, c’est que sur la page Forêt de Mormal on est fliqué individuellement. Dans le sens où quand vous dites / aimez quelque chose qui va à l’encontre de son administrateur, vous accédez à la précieuse liste rouge. C’est ce qui est arrivé à plus de la moitié des gens étant chez nous actuellement à vrai dire. Un avis contraire ? Une tentative pour exprimer votre point de vue ? Tout ça se résulte par un mail ou un message privé. Puis si vous ne rentrez pas dans le rang, c’est un bannissement… (Ce n’est pas une loi universelle, vous pouvez très bien passer à cette dernière étape sans avertissement)

L’un des photographes de notre bureau, Lucas Decourteille, s’est également vu le refus d’exposer ses photos dû au fait que les propagandes pro-macron l’ont au bout d’un moment « saoulé ». Vous trouvez ça normal vous ?

La jalousie flagrante dont fait preuve Monsieur H peut aussi se lire dans ce genre de mail, que notre président a reçu lors de la création : Extrait du Mail. On peut retenir deux choses de ce mail :

  • Finalement, le seul membre n’ayant pas été invité à ces réunions était Monsieur H (car nous voulions justement nous détacher de lui). Parler de réunions parallèles alors que notre unique but était de devenir indépendant de cette personne, ça semble logique pour le coup. Et bien évidemment l’idée ne venait pas seulement de notre Président, mais bien de l’ensemble des membres présent à la création. 
  • A l’heure où il nous accuse ouvertement d’être chasseur en plus d’être une couverture à l’ONF, il semblait pourtant à l’époque apprécier notre motivation ainsi que nos objectifs. Bizarre encore une fois, vous ne trouvez pas ?…

Il y a également un point important que je souhaite évoquer dans cet article afin de le mettre au clair : Association ne rime pas avec Dictature. Quand bien même Monsieur H accuserai notre président d’être de mèche avec les chasseurs et l’ONF, il reste encore 7 membres dans le bureau de l’association. Pour le principe de fonctionnement, il faut qu’il y ait une majorité de pour ou de contre lors d’un vote pour pouvoir en sortir une décision. Le président n’a donc aucun pouvoir décisionnel supplémentaire vis à vis du secrétaire, trésorier, ect…, et sa voix ne compte donc que pour un dans la balance. Simple clarification des choses.

En bref, nous ne sommes pas désireux de se lancer dans ce genre de guerre car nous ne voulons pas que Monsieur H ferme sa page. Nous n’avons d’ailleurs jamais évoqué l’idée, et nous n’avons également jamais dit que nous étions là pour le provoquer ou bien détruire ce qu’il avait « construit » derrière sa fausse association dont il est le seul membre, Mormal Patrimoine. C’est pour cela qu’une telle réaction nous exaspère par dessus tout. Alors que notre seul désir est de vouloir créer une association de photographe animalier, nous avons l’impression d’être face à un enfant à qui on a volé son jouet d’anniversaire et qui pleure depuis presque 5 mois maintenant. C’est très désagréable, mais le pire dans tout ça c’est que c’est à nous de nous excuser pour quelque chose qu’on n’attise pas…

Néanmoins j’espère que vous en aurez appris un peu plus sur la base de ce conflit, qui reste malgré tout futile nous sommes d’accord. Nous pensons que les gens ont le droit de savoir ce qu’il se passe, y compris le fait que la page « Forêt de Mormal » n’est qu’une façade qui ne rend visible que ce qui est en accord avec son administrateur et non pas la vérité. C’est pour cela que nous comptons bien évidemment sur vous pour ne pas tomber dans le panneau ! Puis si vous avez un doute, n’hésitez pas à venir nous rencontrer lors de notre prochaine réunion d’asso (le plus souvent annoncée sur la page Facebook).

Retour en haut